MALTE

Les îles Maltaises sont réellement mythiques. Les rues sinueuses et étroites de ses villes et villages comptent nombre de palais baroques et de cathédrales datant de la Renaissance. L’archipel est décrit comme un véritable musée à ciel ouvert, car son territoire est parsemé de structures les plus anciennes au monde.
L’archipel maltais se situe au cœur de la Méditerranée, à 93 km au Sud de la Sicile et à 288 km à l’Est de l’Afrique. L’archipel est constitué de trois îles: Malte, Gozo et Comino avec une population totale de 400,000 habitants sur une superficie de 316 km carré, un littoral de 196.8 km pour l’île de Malte et de 56.01 km pour l’île de Gozo.
Malte est la plus grande île. Elle est le centre culturel, commercial et administratif. Gozo est la deuxième île d’importance. Elle est plus rurale et se caractérise par la pêche, le tourisme, l’artisanat et l’agriculture alors que Comino est pratiquement inhabitée.
Grâce à un climat chaud et ensoleillé tout au long de l’année, ses eaux claires, ses soirées animées et 7,000 ans d’histoire, il y a beaucoup à faire et à voir sur l’archipel. A l’aide d’un des nombreux guides touristiques, les lieux de visite sont facilement identifiables – La Capitale La Valette comme le célèbre hypogée de Paola ont été nommés au patrimoine mondial de l’UNESCO.
La fusion des cultures et de leurs influences à travers les siècles, a créé un mariage de styles et de traditions, donnant à l’archipel une culture fascinante et éclectique.

L’histoire de Malte

    Les Iles sont passées à travers une période néolithique d’or dont les vestiges sont les temples mégalithiques mystérieux dédiés à la déesse de la fertilité. Plus tard, les Phéniciens, les Carthaginois, les Romains et les Byzantins, tous ont laissé leurs empreintes sur les Iles. En 60 ap. J.-C., en route vers Rome, Saint Paul a fait naufrage sur l’île et a introduit le christianisme à Malte. Les Arabes ont conquis les îles en 870 ap. J.-C. et ont considérablement influencé la langue maltaise. Jusqu’à 1530, Malte était un prolongement de la Sicile, les Normands, les Aragonais et les autres conquérants qui ont régné sur la Sicile ont également gouverné les Iles maltaises. Ce fut Charles V qui a légué Malte à l’ordre souverain militaire de Saint-Jean de Jérusalem qui a régné sur Malte de 1530 à 1798. Les chevaliers ont mené Malte à travers un nouvel âge d’or en faisant un joueur clé à l’amphithéâtre culturel des 17ème et 18ème siècles en Europe. La vie artistique et culturelle des îles a été influencée par la présence d’artistes tels Caravaggio, Mattia Preti et Favray (parmi beaucoup d’autres) que les chevaliers ont chargé d’embellir les églises, les palais et les auberges. En 1798, Bonaparte, en route vers l’Egypte, a pris Malte des chevaliers. La présence française sur les îles était courte parce que les Anglais, que les Maltais ont sollicités pour les aider contre les Français, ont bloqué les îles en 1800. Le règne britannique demeura à Malte jusqu’à 1964, date de l’indépendance de Malte. Les Maltais ont adopté le système britannique en matière d’administration, d’éducation et de législation. Malte est devenue une République en 1974 et un état membre de l’Union européenne en mai 2004.

    A voir à faire

    Les îles Maltaises sont réellement mythiques. Les rues sinueuses et étroites de ses villes et villages comptent nombre de palais baroques et de cathédrales datant de la Renaissance. L’archipel est décrit comme un véritable musée à ciel ouvert, car son territoire est parsemé de structures les plus anciennes au monde. Les îles : L’archipel est constitué de trois îles: Malte, Gozo et Comino avec une population totale de 400,000 habitants sur une superficie de 316 km carré Malte est la plus grande île. Elle est le centre culturel, commercial et administratif. Gozo est la deuxième île d’importance. Elle est plus rurale et se caractérise par la pêche, le tourisme, l’artisanat et l’agriculture. Comino, la plus petite, est pratiquement inhabitée. Villes et villages : Il y a la vie moderne et urbaine dans ce qu’il y a de mieux avec des cafés, la vie nocturne, des clubs et des restaurants. Il y a aussi des villes et cités baroques uniques, des villages endormis et de petits ports de pêche animés. La capitale de Malte, La Valette, inscrite au patrimoine mondial, et les villes médiévales fortifiées de Mdina et de Citadelle à Gozo sont les merveilles historiques de l’archipel. Sliema, Bugibba, Qawra et St Julien à Malte, Marsalforn et Xlendi à Gozo sont les principales stations de villégiature. Elles sont toujours très animées, tout au long de l’année. La Valette est une corne d’abondance pour l’art et l’architecture européens. Cette cité des Chevaliers est restée littéralement intacte. Ses rues sont flanquées de palais et de petites boutiques anciennes. De l’autre côté du Grand Port se trouvent les Trois Cités de Senglea, Cospicua et Vittoriosa. Plus anciennes que La Valette, elles offrent un aperçu fascinant des destinées maritimes de l’archipel. Au sud, le petit port de pêche de Marsaxlokk et la station balnéaire voisine de Marsascala valent également la peine d’être visités. Si vous voulez explorer, sans aucun effort, vous trouverez dans l’intérieur des terres des villes et villages avec leurs caractères et trésors propres. Leurs églises recèlent des chefs d’œuvre d’artistes commandités par les Chevaliers, tandis que chaque place de village est une véritable tranche d’histoire, où le café reste toujours au centre de la vie rurale.